Historique

Fem’aide, la ligne téléphonique provinciale francophone d’écoute et de soutien pour les femmes touchées par la violence dessert l’Ontario français depuis 2006. Cette initiative, soutenue financièrement par le Ministère des Services sociaux et communautaires, permet aux femmes de l’ensemble de la province d’avoir accès à des services en français dans leur région grâce à un numéro de téléphone unique pour toute la province : 1 877 336-2433 (1 877 fem-aide).

Par et pour les femmes

2005
décembre 1

Décembre 2005

Le Ministère des Services sociaux et communautaires, responsable des services de lignes d’écoute, s’engage à faciliter l’accès à des services d’écoute et de soutien en français. La priorité du ministère était de permettre aux femmes francophones d’avoir accès à des services régionaux à partir d’un numéro de téléphone unique pour l’ensemble de l’Ontario. Avec l’appui d’Action ontarienne contre la violence faite aux femmes (AOcVF), les organismes responsables des trois lignes régionales se sont concertés, ont travaillé à la mise en place du système téléphonique et ont élaboré la formation sur les nouvelles méthodes et les réalités de chacune des régions. Les organismes responsables forment un partenariat qui les engage à gérer et à assurer le fonctionnement provincial ainsi que la qualité du service de la ligne de soutien téléphonique 24 heures par jour, 7 jours par semaine. Fem’aide est maintenant devenue la ligne provinciale de soutien à l’intention des femmes francophones touchées par la violence faite aux femmes. Fem’aide fait partie d’un continuum de services. Là où il existe des services en français, la ligne Fem’aide vient appuyer ces services. Fem’aide est également la porte d’entrée vers les autres services en français en matière de violence conjugale et d’agression à caractère sexuel.
2004
juin 28

En 2004

Dans l’Est ontarien, la ligne régionale Femme à l’écoute est créée. La Maison d’Amitié et le Centre des ressources de l’Est d’Ottawa desservent la région de l’indicatif régional 613. Avec l’ajout de la ligne régionale dans l’Est, les trois lignes régionales d’écoute et de crise pouvaient répondre aux appels des femmes de partout en Ontario, qu’elles soient victimes de violence conjugale ou d’agressions à caractère sexuel.
1990
juin 1

Au cours des années 90

Des services téléphoniques d’écoute et de soutien sont créés dans les trois grandes régions de l’Ontario afin de donner aux femmes francophones l’accès à un service de soutien en matière de violence et d’agression à caractère sexuel. Au début, ce sont des travailleuses bénévoles qui assuraient un service 24 heures par jour et 7 jours par semaine. Ces bénévoles recevaient une formation sur l’approche féministe et sur l’intervention en violence faite aux femmes. Ce n’est qu’en 2003 que des subventions ont permis de rémunérer les travailleuses. Dans le Nord, le Centre Victoria pour femmes offre depuis 1995 les services de la ligne d’écoute pour femmes francophones Fem’aide sur le territoire des indicatifs régionaux 705 et 807. Dans le Sud de la province, S.O.S. Femmes, une ligne francophone provinciale de détresse et d’information a offert des services, à partir de Toronto, de 1992 à 2003. En 1998, la ligne régionale d’écoute et de crise Elle-écoute a été mise en place grâce à une collaboration entre Oasis Centre des femmes et le Centre de santé communautaire de Hamilton/Niagara. Elle couvrait le territoire des indicatifs régionaux 416, 905 et 519.